La gazette des diables jaunes du 12/01/19

Les U11M heureux de jouer ensemble

Les U13M d’Enzo et Thibaut montent en niveau 1 et découvrent un niveau plus difficile. Peu nombreux à jouer ils se sont lourdement inclinés dans leur salle. Pas d’affolement, la phase vient juste de commencer et le retour des blessés rendra les choses plus simples.

Les U13M à l’écoute des consignes pendant un temps-mort.

Une nouvelle année commence et tous les championnats de jeunes avec. Les U11M d’Océane étaient à Lévignac et se sont imposés en deuxième période grâce à leur collectif et une défense solide (36-62 au final). Ils sont reversés en D2 où ils devraient mieux s’exprimer pour cette deuxième phase.

Les filles de Sébastien Laulan et Emmy Belloc, U15F, montent en niveau 1 avec quelques interrogations pour savoir si elles ont les capacités à s’imposer. La réception de Boé-Bon-Encontre était un test solide ce dimanche matin. On peut dire qu’elles ont parfaitement répondu à l’engagement nécessaire puisqu’elles s’imposent largement 79-49. Elles ont produit un match sérieux en défendant haut et avec beaucoup d’agressivité. La press tout-terrain leur a permis de récupérer de nombreux ballons pour autant de paniers faciles ou presque. La deuxième mi-temps a montré leur impact physique supérieur.

Les U18F de Jérôme Bordes et Lucile Bandet se sont imposées à Granfonds par une première mi-temps presque parfaite avant de se relâcher après les citrons et de voir revenir leurs adversaires. Mais au jeu des lancers francs les cadettes n’ont rien lâcher et emportent une rencontre qui comptera car ceux qui iront gagner là bas ne sont pas si nombreuses. Belle opération 63-69.

Bérénice Misson aux lancers francs en NF3

A noter également que Bérénice Misson et Marilou Vincenzi ont joué avec la NF3 dimanche pour une défaite de 2 points. Bérénice termine la rencontre comme deuxième marqueuse avec 11 points. Solide.

Une défense solide des U15F

Pour terminer le week-end, les U15M ligue sont allés s’imposer à Pau contre une vaillante équipe mais qui manquait d’impact physique. 65-97 pour bien lancer cette deuxième phase où les jeunes ont su rester sérieux et appliqués, notamment en seconde période quand l’écart a commencé à se creuser.

Tous ces résultats montrent que ceux qui bossent progressent, quel que soit le niveau auquel ils jouent !

Allez le GAB !