NM2: UDG / GAB

UN GAB EN MODE PLAY-OFFS

Battu à l’aller, le GAB a su se venger dans les Landes avec un troisième quarts-temps de feu

 

Lieu Gamarde-les-Bains (salle municipale). Spectateurs 500 environ.

Arbitres MM. Da Cruz et Diop. Mi-temps 32-35.

UDG 69/76 GAB

Quarts-temps 15-22, 17-13, 9-25, 28-16.

Dax/Gamarde 23 tirs réussis sur 51 tentés, dont 11/30 à 3 points ; 12 lancers francs sur 16. 20 fautes personnelles, dont 2 techniques : Mettay (32e ), Naletilic (37e ). Les marqueurs : Mansanné (15), Mansaré (8), Morentin (10), Basileu (2), Naletilic (13), puis Lissalt (7), Laurent (7), Lema (7), Scroffernecher (-), Duboquet (-).

Garonne Asptt 26 tirs réussis sur 60 tentés, dont 5/18 à 3 points ; 19 lancers francs sur 25. 19 fautes personnelles. Les marqueurs : Darrigand (9), Steiner (14), Larrouquis (14), Moupegnou (14), Traoré (17), puis Oriol (-), Mubarak (-), Gaillou (2), Caille (6).

Un partout balle au centre. Battu à l’aller, le GAB a pris sa revanche. Il est ainsi passé devant son adversaire du soir au classement, même si les Landais ont préservé le point-average particulier qui pourrait valoir son pesant de cacahuètes en fin de saison. Annoncé avec des absents ou des joueurs diminués, le GAB se présentait pourtant avec la quasi intégralité de ses forces vives et son début de match démontrait s’il en était besoin son envie de bousculer les locaux. Trois paniers primés signés Darrigand (2) et Steiner donnaient le ton (2-11, 4e ). Naletilic et Mansanné parvenaient à maintenir l’Union à flot (13- 17, 8e ) avant que le secteur intérieur Moupegnou-Traoré ne corse l’addition en fin de quart-temps (15-22). Cependant, le GAB malgré son omniprésence au rebond ne parvient pas à créer un écart significatif et s’expose au réveil local. Deux paniers primés de Léma et Laurent permettent aux locaux de prendre les commandes (27-26, 14e ), un avantage vite annihilé par deux coups de boutoirs de Larrouquis et Caille (32-35, 20e ). Pourtant avertie d’entrée de match, l’UDG a de nouveau toutes les peines du monde à reprendre le cours de son match au retour des vestiaires, alors que les hommes de Fayssal Rhennam eux reviennent avec une détermination intacte. Traoré, omniprésent, continue son travail de sape alors que la disette gagne les attaquants locaux. Déjà crédité de 12 ballons perdus en première mi-temps, Dax-Gamarde va encore en perdre 10 dans ce troisième quart-temps. Tirs précipités, défense intransigeante du GAB, l’écart prend des proportions abyssales (37-59, puis 41-60, 30e ).

« Fier de mes coéquipiers »

À moins 20, les locaux ont eu le mérite de ne pas lâcher. Des intentions qui se matérialisent rapidement car suite à 5 points de Laurent, 14 points séparent les deux équipes (52-66, 35e ). Nalétilic puis Lissalt au-delà des 6m75 laissent à penser qu’une remontée totalement improbable quelques minutes plus tôt est possible (60-69, 36e ). Rhennam peut compter sur ses cadres Larrouquis et Moupegnou, précieux dans ces instants tendus, tandis que Morentin et Mansanné eux aussi constituent de solides points d’appuis (69-75 et 48 secondes à jouer). Les Gabistes gèrent le temps restant, s’évitant des frayeurs dans un match qu’ils ont maîtrisé pratiquement de bout en bout. « On est content de la victoire, se réjouit l’intérieur Jean-Félix Moupegnou. On a su les presser. Malgré l’écart, on se doutait bien que l’UDG réagirait. On est resté solidaires et costauds en défense malgré des erreurs. On a continué à s’accrocher. Je suis fier de mes coéquipiers. »

Thierry Pamaut (article sud ouest Landes)