NM2: GAB / GARDONNE

LE GAB EST TOUJOURS EN COURSE …

GAB 113/ 100 GARDONNE

Pour conserver un espoir de participer aux barrages, le GAB de Fayssal Rhennam se devait de triompher chez lui face à Gardonne. Les «jaune» ont fait le job non sans quelques inquiétudes mais au final, la revanche (113-100) est belle et bonne. Le sextet des prétendants devient quatuor. Gardonne et les JSA battus au Real Chalossais prennent du recul. Toulouse et Golfe Juan tenants des billets restent accessibles et Dax-Gamarde un rival sérieux.

D’entrée, Darrigand et Moupégnou se chargeaient de marquer le territoire (11-5, 3e). Gardonne comme le précisait Christian Ortéga le coach périgourdin, après coup de sifflet final nourrissait entre autres une ambition qui durera jusqu’au terme de l’ultime journée à savoir, arbitrer le haut du classement. Ses hommes se montrèrent à la hauteur de leurs ambitions. À la première coupure, l’écart n’était que de quatre points (29-25) puis en faveur des locaux. Trois égalités dans la quarantaine entre la quinzième et la dix-huitième démontraient qu’ils ne lâcheraient pas le morceau. Les dix longueurs d’avance du GAB à la pause (59-49) grimpaient à quinze à la 24e. Et, si la marge restait confortable, malgré une réduction à huit unités (82-74, 30e), ce sont les fautes et l’obligation faite aux locaux de ménager leur cinq qui entretenaient le suspense. Traoré, puis Darrigand (32e), suivi de Gaillou et Caille ne possédaient plus de droit à l’erreur. Si les choses se jouent souvent durant le troisième temps de jeu, ce ne fut pas le cas. Gardonne auteur d’un retour inquiétant pour les locaux qui subissaient un blanc entre la 28e et la 30e revenait de 77-62 à 82-74. La précipitation et les nerfs trahissaient les Gardonnais, dès l’entame du dernier acte.

En trois minutes, les locaux s’échappaient (93-74). Difficile, dès lors, de venir leur arracher la décision d’un match qu’ils avaient maîtrisé de façon quasi parfaite. Réputés pour leurs vertus défensives, ils démontraient en s’imposant qu’ils savaient également s’exprimer dans de grosses ouvertures offensives.

 

QT : 29-25 ; 59-49 ; 82-74.

Arbitres : MM. Laffaire et Soufi.

Pour le Garonne ASPTT : 64 tirs tentés, 38 tirs réussis dont 13 sur 22 à trois points. 34 lancers francs tentés, 24 réussis.

L’équipe : Auriol (1), Darrigand (20), Steiner (15), Larrouquis (22), Moupégnou (20), Moubarak (6), Gaillou (11), Traoré (14), Caille (4).

29 fautes personnelles ; pas de Joueur éliminé.

Pour Gardonne : 57 tirs tentés, 34 tirs réussis dont 12 sur 25 à trois points. 29 lancers francs tentés, 20 réussis.

L’équipe : Kastratrovic (8), Rabbah, Masson, Adgnot (7), Firmin (5), Pugnières (7), Senghor (10), Stiti (21), Massoubre (33), Bass.

25 fautes personnelles ; 1 faute antisportive ; 1 faute technique : Rabbah (32e) ; 2 joueurs éliminés : Stiti (6e), Firmin (39e).

article du PETIT BLEU du 02.05.17