La presse

RF1: GAB / LE TAILLAN

LE GAB AU BOUT DU SUSPENS

CTC GAB 54/50 LE TAILLAN BASKET 
Elles ont dû s’arracher pour glaner les deux points de la victoire, les val de garonnaises. En captant 3 ballons très importants au rebond défensif, Bérénice Misson aura joué un rôle prépondérant dans la victoire. Un peu plus d’application aux lancers francs (11 sur 22) leur aurait certainement permis de colmater le point average du mach aller (-9).
Si Laura Jean-Pierre se rappelle au bon souvenir de ses anciennes coéquipières (9 points en première mi-temps), Elma Malou prend ses responsabilités et perce le filet par deux fois. Les médocaines trouvent trop facilement la faille dans la défense des « jaune ». Sur une passe lumineuse de sa capitaine, Léa Boutin file au panier. Laissant la ligne de fond trop souvent ouverte, les locales se font sanctionner par les visiteuses qui restent au contact au bout de ce premier acte. Avec des balles perdues et trop d’oublis en défense, les marmandaises se font crucifier par les filles de Rousseau. Un triple de Laura Jean-Pierre porte l’avance du Taillan à 8 unités (20-28 à la 15°). Au lieu de s’apitoyer, les locales négocieront mieux les deux balles suivantes pour revenir à 4 longueurs à la pause médiane. Au changement de côté, le jeu devient très brouillon de part et d’autre. Les filles de Prat reviennent à 2 points. Bérénice Misson provoque des fautes côté médocain et égalise sur 2 lancers francs. Alors que les « jaune » peuvent prendre 4 points d’avance, Léa Boutin rate malheureusement ses 2 lancers sur la faute antisportive commise par Julie Caprais. Mais sur l’action suivante, Borso Diallo ne se rate pas et rajoute deux points. Le jeu s’équilibre sur le dernier acte. Les deux équipes se rendent coup pour coup, aucune ne parvenant à prendre l’ascendant sur l’autre. Il faut ouvrir les portes de la salle car l’air devient irrespirable, tout le monde est sous tension. Le public marmandais pousse. Les ailières locales pressent les montées adverses mais ne profitent pas des ballons gagnés par trop de déchets dans l’exercice des lancers francs. A moins de 3 minutes du terme final, les deux équipes sont toujours à égalité (48-48). 1 lancer francs de Borso Diallo et un autre de Bérénice Misson donneront deux petits points d’avance aux marmandaises mais Raluy égalisera sur deux erreurs des locales alors qu’elles avaient le ballon en main. Finalement, c’est sur 4 lancers francs réussis sur 4 tentés par Elma Malou et la capitaine Pauline Lagardère que se scellera le gain de cette rencontre.

RF1: LE LEADER TROP FORT

LE LEADER UN TON AU DESSUS

Côteau du Luy 75/50 GAB 
Comme au match aller, les val de garonnaises ont encore reçu une sacrée leçon de réalisme ce dimanche après-midi de la part de landaises dont la 1ère place n’est pas usurpée.. Courant après le score tout au long de la rencontre, elles ont subi la loi de landaises très aguerries dont l’envie ont fait la différence.
Les locales attaquent pied au planche et enchaînent le jeu rapide. Les marmandaises sont à la traîne et s’oublient sur le repli défensif. Pour couronner le tout, Léglise ajoutent deux paniers derrière la ligne des 6.25m. Jouant sur un faux rythme, les val de garonnaises ne s’expriment pas à souhait. Face à l’agressivité locale, les « bleu » ne trouvent pas de solutions. Elles vont enfin jouer un peu plus sur leurs intérieures et trouver la faille dans la défense landaise. Mais tout reste approximatif. Le ballons gagnés sont mal exploités et les duels ne sont pas tenus. Difficile dans ces cas là espérer faire un exploit chez le leader

RF1: GAB / UBVP

LES GARONNAISES DOMINENT LE DERBY

CTC GAB 80/56 UBVP Villeneuve
Les val de garonnaises ne sont pas passées à côté de leur match dans ce derby. Battues à l’aller de 14 points, elles ont rattrapé leur point-average et se donnent ainsi un bon bol d’air. Hormis le 1er acte où elles regardèrent un peu trop jouer les villeneuvoises, les filles d’Alex Prat se sont imposées dans les périodes suivantes.
Après un début poussif où encore une fois, les locales ne tiennent pas leurs duels. Pourtant elles sont bien dans le match et provoquent des fautes chez les visiteuses. Cavagné fait du mal à la défense adverse et impose son physique. Les « bleu »courent toujours après le score et il faut un triple de Chiara Ibres-Pérali pour ramener son équipe à 4 longueurs. Les coéquipières de Pauline Lagardère montent d’un cran en intensité défensive et les prises à deux très haut sur les meneuses font merveille. En 30 secondes, les val de garonnaises ont recollé au score, obligeant Tarozzi à couper le match. Les défenses prennent le pas sur l’attaque, le score n’avance guère. Par contre, l’intérieure Cavagné écope de sa 3e faute et regagne le banc. La press imposée par les locales asphyxient les villeneuvoises. Un premier écart est fait avant le changement de côté. La défense des marmandaises et leur jeu de transition anéantissent les visiteuses. Une double faute sifflée contre Bérénice Misson et Laurie Cavagné suivie d’une 5ème faute toujours pour Laurie Cavagné la sort du match alors que nous ne sommes que dans la 3e période. Les trois cadettes présentes sur le terrain font le travail. L’écart se creuse indéniablement. Avec 20 balles gagnées sur la press et les prises à deux, les val de garonnaises déroulent…..

A.M. Antoine

RF1: AMOU / GAB

LE GAB CHUTE A AMOU

ABN 59/55 GAB :
Faute de savoir s’imposer dans la lutte aux rebonds défensifs et défendant avec les mains, jouant sur courant alternatif, les val de garonnaises ont perdu ce dimanche un match très important qui les renvoie dans le ventre mou de la poule. Cela devient récurrent pour nos équipes féminines que ce soit en sénior et en U18. Il est grand temps que les points noirs de l’équipe soient corrigés (rebonds – écrans retard – concentration). Un travail commun avec les U18 s’avère nécessaire.

Menées rapidement 5-0, les « bleu » s’oublient trop souvent aux rebonds défensifs. Les Amolloises en profitent et coach Prat est obligé d’arrêter le jeu pour redistribuer les cartes à jouer de chacune. Amou appuie toujours sur le point faible des visiteuses mais Bérénice Misson ramène son équipe à 3 longueurs. Jouant sur un faux rythme, les coéquipières de Pauline Lagardère n’arrivent pas à s’imposer et laissent beaucoup trop de minutions en route. Augmentant un tout petit peu leur intensité de jeu, les garonnaises surprennent les locales qui répondent aussitôt et relèguent leurs adversaires à 11 points sur 2 primés de Marion Labadie et Lageyre. Encore 4 rebonds oubliés sur la même action, le manque d’envie et de « gnac » des joueuses de Prat est flagrant. C’est un mal qui va falloir rapidement gommer d’autant que les mauvais choix et absence de défense s’enchainent. Le changement de côté semble être profitable aux val de garonnaises. Avec une défense beaucoup plus agressive, le jeu devient plus rapide. Elma Malou provoque une faute antisportive (32-27 à la 26°). Mais c’est l’arbre qui cache la forêt car les joueuses de Prat retombent aussitôt dans leurs travers et Amou repart de plus belle. Un léger regain d’énergie se dessine et Pauline Lagardère aligne 2 triples et revoilà les garonnaises à quelques encablures de leurs hôtes. Mais encore une fois, ce n’est qu’un feu de paille et les amolloises s’adjugeront les deux points de la victoire. C’est une défaite qui coûte cher aux filles du président Casagrande.

A.M. Antoine

RF1: ADOUR DAX /CTC GAB

PNF : ADB 74/49 GAB 

Les val de garonnais se sont faites cueillir par des landaises beaucoup plus aguerries et qui ont fait déjouer les filles de Prat.
Une début de match très compliqué pour les coéquipières de Lagardère qui précipitent leurs tirs et qui ont du mal à trouver des solutions offensives par manque de respect des espaces. Le temps mort de coach Prat permettra aux garonnaises de revenir à 4 longueur, mais un panier de Labarthe avec le and one redonnera de l’air aux locales. Une mauvaise négociation face à la press des « blanc » renverra les visiteuses à 9 longueurs à l’issue du 1° acte. Les landaises avec Labarthe et Claverie trouveront les espaces nécessaires dans la défense très laxiste adverse. Les pertes de balles et les mauvais choix s’enchaînent côté garonnais. On espère juste une réaction et de jouer enfin au basket mais…. . Un triple de Léa Boutin laisse entrevoir un réveil des val de garonnaises qui reviennent à 7 longueurs de leurs adversaires. Les locales vont durcir le jeu, les visiteuses ont du mal à répondre face à une telle agressivité. Le dernier acte sera catastrophique, les filles de Prat encaisseront 26 points pour n’en rendre que 8.

RF1: CTC GAB / CTC ORTHEZ

ET DE TROIS POUR LA CTC

CTC GAB 54/35 CTC ORTHEZ RAMOUS 

Troisième victoire consécutive pour les val de garonnaises qui retrouvent une certaine cohésion même si quelques filles manquent toujours à l’appel pour blessure (Lagardère et Caubet). Une 2ème mi-temps haute en intensité dont un 3° quart temps quasi parfait remporté 15 à 4 leur permet de contrôler la fin de la rencontre.

C’est Marie Boutin qui lance les locales dans le match avec ses 5 points d’affilée. Les Garonnaises jouent sur un bon tempo, Elma Malou fait valoir son expérience. Il faut un temps mort béarnais pour voir recoller les visiteuses. Les jeunes pousses Ouma Jouammaa et Chiara Ibres Pérali s’illustrent derrière la ligne des 6.75m. Ana Perovic donne de la voix pour invectiver ses joueuses. A la pause, les deux équipes sont quasiment à égalité (26-24). Malheureusement, les locales commettent beaucoup trop de fautes, ce qui permet aux visiteuses de rester dans leurs roues grâce à la panoplie de lancers francs ainsi offerts. Sous l’impulsion de Borso Diallo qui moissonne au rebond et d’Elma Malou à la montée de balle, les « bleu » montent en intensité et à l’inverse, c’est la panne sèche du côté des visiteuses. Les filles d’Alex Prat ne se relâchent pas dans le dernier acte et l’écart continue de se creuser. Encore une belle victoire qui situe mieux maintenant le niveau de l’équipe de Val de Garonne.

A.M.A.

RF1: CTC GAB / PERIGUEUX

CTC GAB 60/36 PERIGUEUX BC
Et de deux. Toujours privées de leur joueuse internationale sénégalaise (Malou), les marmandaises tiennent leur deuxième victoire et remontent au classement de cette poule de PNF.
Beaucoup de maladresses de part et d’autre émaillent le début de rencontre. Les « noir » se focalisent sur Diallo et oublient les extérieures. Menées rapidement 0-5, les locales infligent un 11 à 0 avec 7 points pour Lagardère aux périgourdines. Les protégées de Prat optent pour une défense intensive sur les extérieures visiteuses qui perdent beaucoup de ballons. Avec la sortie de Diallo, les visiteuses trouvent plus d’espaces dans la défense des « bleu » et reviennent sur les talons des marmandaises. Deux primés de Jouammaa donnent de l’air aux filles de la cité de la tomate. Le retour de Diallo sur le terrain avec ses contres timorrent le jeu des dordognotes qui n’osent plus trop s’aventurer dans la zone restrictive. Actives au rebond, les val de garonnaises s’offrent des 2° chances notamment par Diallo. Après la pause, le jeu devient très brouillon, la qualité de jeu est moindre. Intensives en défense, les locales ne concrétisent pas en attaque comme elles le devraient, n’effectuant pas toujours les bons choix. Enfin, le jeu se débride et tour à tour, Jouammaa et Boutin Léa enchaînent à mi-distance. Les « bleu » déroulent et font le break (41-26 à la 28°). Les jeunes, Ibres-Perali, De Sousa, Misson et Jouammaa donnent le bon tempo et font déjouer les visiteuses. Les locales continuent d’insister sur Diallo qui mobilise la défense adverse. Les joueuses de la CTC maîtriseront la fin de match, alterneront à plus ou moins bien escient jeu intérieur et jeu extérieur pour s’imposer.

A.M.A

RF1: MALOU Elma Kinta

Elma MALOU s’engage avec Garonne ASPTT Basket

Nouvelle aventure pour Elma Malou. Récemment convoquée par Cheikh Sarr en équipe nationale A, la meneuse de l’Asc Ville de Dakar a rejoint Garonne ASPTT Basket. Elle sera ainsi absente de la Finale de son équipe (Coupe du Sénégal) ce soir face à Saint-Louis Basket Club (SLBC). 

Elma s’engage avec Garonne

Championne du Sénégal avec l’ASC Ville de Dakar, Elma Kinta Malou a pris la direction de la France cette semaine, pour rejoindre son nouveau club. Nos confrères de Basketsenegal informent que la meneuse vient de s’engager avec Garonne ASPTT Basket. L’ancienne joueuse de Don Bosco (Thiès) va ainsi manquer la finale de la Coupe du Sénégal qui aura lieu ce soir. Ville de Dakar affrontera le SLBC.

Elma chez les lionnes

Il y a quelques semaines, Elma Malou a été convoquée en équipe nationale A pour prendre part aux préliminaires du TQO à Maputo. Une première chez les lionnes. « Le coach Sarr pourra compter sur ses services, puisse qu’elle sera bel et bien disponible pour cette campagne », renseigne notre source.

NF3: AGS/GAB

GRANDFONDS S’OFFRE LE DERBY

article du Sud Ouest

NF3: GAB / VACQUIERS BOULOC

LES GARONNAISES MÉRITAIENT BEAUCOUP MIEUX

NF3 – GAB – VACQUIERS BOULOC : 55-57
Pour le GAB :
L’équipe : Boutin M (6), De Sousa (2), Lagardère, Caubet (7), Arçanatury (9), Vicenzi, Arizabalaga (2), Bandet (18) et Misson (11).
14 fautes personnelles ; aucune joueuse éliminée.

Pour Vacquiers Bouloc
L’équipe : Bonnefis (10), CottaVoz (8), Penavayre (13), Oliot (5), Tolou (3), Restoy, Mari (9), Jacquelin (3), Miegeville (2), Valdeavaro (4)..
21 fautes personnelles dont une faute antisportive (Cottavoz) ; une joueuse éliminée (Tolou).

Les filles d’Alex Prat n’ont pas été récompensées de leurs efforts fournis et s’inclinent sur le fil de 2 petits points face à une équipe toulousaine qui les avait battues de 36 points en ouverture du championnat. Malgré une entame difficile où les locales encaissent un 6-0, les Garonnaises se sont retroussées les manches et sont parties au combat. La jeune Bérénice Misson provoque les fautes toulousaines et Luce Bandet artille à mi-distance. Les toulousaines n’ont pas leur rendement habituel et se montrent maladroites (comme un match de reprise). Les “bleu et jaunes” s’accrochent et ne comptent que 3 points de retard au changement de côté. De retour des vestiaires, les intentions gabistes ne changent pas et la solidarité est au rendez-vous. Côté Vacquiers, on semble beaucoup moins serein déconcerté par la vaillance Garonnaise. A 1 mn du terme final, les filles de la cité de la tomate mènent d’un point (55-54) mais un triple de Bonnefis donnera la victoire aux visiteuses. Ce match face à un des gros de la poule doit servir de référence aux Garonnaises qui sont toujours amoindries par les blessures ou heureux événement.