La R1F

NF3: GAB / TARBES

NF3 : GAB – TARBES : 53-47

Pour le Garonne Asptt Basket :
L’équipe : Ruiz (13), Réveillet (1), Gomis (2), Lagardère (6), Caubet (0), Ghirard (6), Bandet (9), Boutin (3), Vinuales et Lebeau (13).
14 fautes personnelles ; aucune joueuse éliminée.

Pour Tarbes Gespe Bigorre 2 :
L’équipe : Lague Baget (2), Tramont (2), Aidara (9), Alvarez (13), Trasi (12), Beaubrun (9), Le Fourcade et Castaing.
18 fautes personnelles dont une faute antisportive (Alvarez) et une faute technique (Beaubrun) – aucune joueuse éliminée.

Les Gabistes ou comment se faire peur. Alors qu’elles avaient le match en main dès le début de la 4° période (47-32) après 2 triples de Luce Bandet et Marie Boutin, elles déjouèrent pour laisser les bigourdanes revenir à une longueur (48-47 à la 39°) pour finalement s’imposer après un regain de vitalité. Marie Lebeau impose sa présence dès le début de la rencontre et gêne considérablement la défense adverse qui commet des fautes pour arrêter la jeune gabiste. Les locales sont dans leur match, sérieuses et appliquent les consignes de leur mentor. Les visiteuses sont surprises par la rapidité d’exécution de leurs hôtes et commettent faute sur faute pour arrêter la machine locale. Un triple d’Alexia Ruiz permet de faire un premier break (15-7 à la 6°). Morgane Alvarez va imprimer du rythme à son attaque et ses efforts portent ses fruits rapidement et s’avèrent payants car son équipe revient aussitôt sur les talons des marmandaises. Le début du second acte sera plus compliqué pour les filles de Boutin. La zone press imposées par les visiteuses gênent la montée de balle et le manque de rigueur en défense des gabistes mettent les coéquipières de Pauline Lagardère dans la difficulté. C’est le moment que choisi Camille Ghirard pour enfiler 2 triples et donner ainsi un peu de lumière à l’attaque marmandaise d’autant que Luce Bandet profitera du dernier ballon ajuster un tir derrière la ligne des 6.23 m. Mais fidèles à leurs « mauvaises » habitudes, le passage par les vestiaires fera place au retour des maladresses ; trop de lay-up faciles sont laissés en route. Coach Boutin hausse la voix devant le peu de rythme que mettent ses joueuses à développer leurs systèmes. Tout reste approximatif et à elles seules, les gabistes permettent à leurs homologues de revenir à leur hauteur (34-32 à la 26°). Ecoutant leur entraîneur, les « bleu » accélèrent et jouent enfin dans le bon tempo. Tarbes ne peut suivre et c’est avec une avance de 9 unités que les locales vont démarrer la dernière période. Tout leur sourit : 2 triples d’affilée, la défense a haussé son intensité et capte bon nombres de ballons jusqu’à ce que….. la machine se dérègle… Heureusement, la fin est heureuse.

NF3: EBPLO / GAB

EBPLO Féminines – GAB : 57-56

Pour l’E.B.P.L.O. Féminines :
L’équipe : Bourdon (4), Brouca C, Brouca M (10), Antoni (2), Murillo (15), Marrou (2), Lavoie (8), Mur (2), Campergue (2) et Kudziela (12).
18 fautes personnelles – aucune joueuse éliminée.

Pour le Garonne Asptt Basket :
L’équipe : Ruiz (18), Réveillet (3), Gomis (6), Tornare (7), Lagardère (14), Ghirard, Bandet (2), et Lebeau (6).
19 fautes personnelles ; une joueuse éliminée (Lebeau).

Les gabistes évolueront en championnat pré-national la saison prochaine, faute à une vingtaine de balles perdues et un très faible pourcentage récurrent derrière la ligne des lancers francs. Elles auront faut la course en tête près de 39 minutes pour échouer si près du but. La balle orange a choisi son camp et la victoire aussi…. Pour autant, il ne faut pas abdiquer et envisager toutes les solutions pour rebondir…
Bien en jambes dès le début de la rencontre, les protégées du tandem Boutin – Ronc musèlent parfaitement les béarnaises en défense en faisant montre d’une énorme solidarité et varient leurs attaques. De près ou de loin, elles engrangent obligeant coach Esteban à prendre un temps mort dès la 4° minute. Rien ne semble perturber les gabistes qui évoluent sur un bon registre. Les locales vont se rebiffer en 2° période et remonter leur handicap pour arriver sur un score de parité à la pause. Le repos ne change en rien les intentions des marmandaises qui continuent sur leur lancée. Alex Ruiz et Marie Lebeau sont pratiquement intraitables, se jouant de la défense mourenxoise. Hélas, les « bleu » vont encaisser un 14-1 en début de dernière période et leur moral sera touché. Paulette Lagardère et Mathi Tornare ajouteront 3 missiles. A 1 mn du terme, les locales mèneront d’un tout petit point qu’elles sauront protéger jusqu’au terme final. Les gabistes auront les balles pour empocher la victoire mais elles perdront leur lucidité et vendangeront toutes les occasions de cette fin de match, un mal très récurrent cette saison.

Coupe d’Aquitaine Féminine: GAB/ LE TAILLAN

Pour le Garonne Asptt Basket :
L’équipe : Ruiz (25), Tornare (12), Lagardère (14), Caubet, Ghirard (3), Thomas, Bandet (8), Boutin, Vinuales (2) et Lebeau (15).
15 fautes personnelles ; aucune joueuse éliminée.

Pour l’AS Taillan (+7):
L’équipe : Lanau (11), Beaumelou (2), Hadjadj (5), Rossignol, Clément (14), Jouet L, Jouet L (11) et Pes (17).
14 fautes personnelles – aucune joueuse éliminée.

Pour ce quart de finale de la Coupe Aquitaine Féminine redimensionnée à l’image de la Coupe Sud-Ouest chez les masculins, les filles du GAB accueillaient leurs homologues du Taillan évoluant en pra-nationale. Nanties de 7 points d’avance dûs à la différence de niveau, les filles de Beaumelou n’affichèrent aucun complexe d’infériorité et jouèrent avec leurs armes, rapidité et agressivité sur le porteur de la balle. Diminuées par les absences de Réveillet et Gomis, les gabistes eurent du mal à rentrer dans la rencontre et mirent un certain temps d’adaptation, Alexia Ruiz et Marie Lebeau assurant l’essentiel dans le premier acte. Montant leur niveau d’intensité de jeu et beaucoup plus agressives, les gabistes étouffèrent les velleités des girondines durant le 2° acte. Paulette Lagardère distribuait d’excellentes passes à destination de Marie Lebeau ou Alexia Ruiz qui régalèrent l’assistance. Le changement de côté ne perturba pas les filles du tandem Boutin – Ronc qui continuèrent de presser les coéquipières de Pes. Marie Lebeau dans la peinture, Paulette Lagardère derrière la ligne des 6,25m et les drives de Mathi Tornare eurent raison des intentions des visiteuses, terminant cette avant dernière période avec un pécule de 10 unités dans leur escarcelle. Les gabistes gérèrent parfaitement leur avance dans le dernier acte, s’ouvrant ainsi les portes des demi-finales. Encore une marche et nos demoiselles pourraient se retrouver à Pomarez en lever de rideau de la fameuse Coupe Sud-Ouest.

NM2: GAB / VALENCE

GAB-Valence

NF3: Demi finale Coupe d’aquitaine GAB / PÉRIGUEUX (+7)

COUPE AQUITAINE FEMININE :

GAB – PERIGUEUX : 75 – 70

Sébastien Boutin, le mentor du GAB, a qualifié ses deux équipes pour les phases finales des Coupes d’Aquitaine à Pomarez. Si la NM2 doit encore passer par les demi-finales, les filles ont joliment composé leur billet pour la finale en éliminant Périgueux BC. Le début de la rencontre est équilibrée, les périgourdines gèrent parfaitement leur avance de 7 longueurs dûes à la différence de niveau. Abott et Lopes assurent l’essentiel des points pendant que les lot-et-garonnaises alternent à bon escient jeu intérieur et extérieur. L’adresse des joueuses de Bass met à défaut la défense gabiste qui n’est guère dans un grand jour. Coach Boutin donne de la voix mais ses joueuses sont sur un faux rythme et laissent les dordognotes creuser un premier écart avant la pause (33-43 à la 20°). Le début du 3e acte sera très compliqué pour les gabistes, ce dont profiteront les coéquipières de Lopes, portant ainsi leur avance à 15 unités (36 – 51 à la 24°). Et tout d’un coup, la lumière jaillit. Tornare, Lagardère et Bandet sonneront la révolte et les marmandaises infligeront un 22 à 2 à leurs adversaires. Enfin, les filles de Boutin étaient dans leur match. La défense, laxiste jusque là, retrouva ses automatismes avec une Marie Lebeau au four et au moulin, bien aidée par sa compère Alex Ruiz. Les gabistes ne lâchèrent plus rien et allèrent chercher une victoire qui eut le don de leur redonner le sourire. Pomarez, les voilà….

Rendez-vous dans 15 jours à Pomarez !

La Finale sera en levé de rideau de la grande finale ou peut être les garçons de la NM2 se trouveront.

Grand week end à Pomarez  en perspective avec les peut être les U13 , les U20,  la NF3 et la NM2

Quelle performance !!!!!

VIVE LE GAB

Coupe Sud Ouest : 4 équipes présentent

NM2: GAB/BBM

(article du Sud Ouest 31.10.16)

RF1: Union CAMPAGNE MEILHAN / GAB

RF1 :
Union Campagne Meilhan – GAB :   75-77 après prolongations

Les gabistes ont du s’arracher et faire montre d’une extrême solidarité pour ramener les deux points de la victoire ce samedi en terre landaise. Faute de ne pas avoir su maîtriser le 3e acte, les protégées de Seb Boutin ont du avoir recours à 2 prolongations pour venir à bout d’une équipe landaise qui a cru en sa bonne étoile relancée par François qui aligna 2 tirs derrière l’arc. Alors qu’elles avaient le match en main après avoir fait une très bonne entame malgré quelques oublis défensifs et une maladresse récurrente aux lancers francs, les gabistes réussissent un break avant la pause après avoir verrouillé le rebond défensif (28-38 à la 20°). Tout se gâte au changement de côté où l’on sent les lot-et-garonnaises beaucoup plus empruntées en attaque et avec une défense assez laxiste sur les ailières qui enquillent de loin. Heureusement, Camille Boutin récupère de précieux ballons en défense dans les dribbles de ses adversaires et la maître à jouer Pauline Lagardère oriente bien le jeu et enquille de près par ses drives ou de loin si le chemin du filet est trop encombré. Les landaises ne lâchent rien malgré la « boîte » sur François initiée par les lot-et-garonnaises et pousseront les « jaune » en prolongation. Le suspens est à son comble et au bout de la 45° minute, les deux équipes sont toujours sur un score de parité (69-69). Finalement, les visiteuses auront gain de cause avec la rentrée de Cindy Arçanatury qui dynamisera le jeu gabiste à laquelle il faut ajouter un triple de Camille Cousin et une Pauline Lagardère qui ne tremblera pas derrière la ligne des lancers francs alignant ainsi les 5 derniers points de son équipe.
Place maintenant à la Coupe de France vendredi prochain avec la réception de l’AS Saint-Delphin qui évolue en NF2.

 

RF1: GAB/ANGLET 2

(article du Républicain 8.12.16)

RF1: GAB / PERIGUEUX

GAB – Périgueux BC : 40 – 45

Aucun doute, c’est bien à un match de bas de tableau de championnat R1F que le public a assisté cet après-midi !
Ce sont les filles de Sébastien Boutin qui démarrent le moins mal le match : en effet, Salmon écope rapidement de 2 fautes suivies d’une faute technique du coach de Périgueux pour contestation. Salmon sur le banc, Lebeau s’en donne alors à cœur joie dans la raquette et après un dernier triple de Bandet , les jaunes et bleus terminent le 1er quart temps avec 6 longueurs d’avance (12-6).
L’entame du 2ème QT est également pour les gabistes qui portent leur avance à 14-6 grâce à Arrizzabalaga qui marquera à ce moment ses 2 seuls points de la partie. Puis le retour sur le terrain de Salmon pour Périgueux va changer la donne : elle marquera 9 points sur les 12 du QT pour Périgueux, et permettra à son équipe de revenir à 3 petites longueurs du GAB à la mi-temps (21-18).
La reprise sera difficile pour les 2 équipes qui enchaînent tour à tour maladresse aux LF (au total 9/22 pour Garonne et 18/37 pour Périgueux) et pertes de balles, mais malgré tout, le GAB vire toujours en tête à la fin 3ème QT (30-29).
Le dernier QT sera, à l’image de la partie, chargé en maladresse notamment dans le secteur intérieur, et petit à petit les Périgourdines vont prendre les rennes du match et se constituer une petite avance de 4 points à 1’30 de la fin du match (36-40). Malgré un dernier panier de Luce Bandet qui ramène ses coéquipières à 2 longueurs de leurs adversaires, à l’entame de la dernière minute, une dernière joute verbale du coach Sébastien Boutin avec les arbitres lui coûtera une faute technique et donnera l’occasion aux Périgourdines de finir le boulot aux LF et de terminer avec petits 5 points d’avance (40-45).
Ce match, à l’image du précédent, et du précédent, et du précédent,… laisse une fois de plus des regrets, et permet aux garonnaises de glisser lentement vers la R2F, ce qui ne semble pas inquiéter certaines le moins du monde…

A.MARIE ANTOINE