RF1: GAB / CAMPAGNE-MEILHAN

RF1:
Lieu : Marmande
GAB – UCM : 30 – 55

En l’absence de Pauline Lagardère et de Cindy Arçanatury, la mission des gabistes s’annonçait compliquée, mais pas impossible, face aux landaises de Campagne Meilhan, également à la lutte pour le maintien.
Le match débute sur un faux rythme et pendant près de 4mn, les actions se suivent mais ne scorent ni d’un côté ni de l’autre.
Ce sont finalement les landaises qui ouvrent la marque et font un premier écart (0/7 à la 6ème minute).
Les « bleues » semblent jouer la peur au ventre, et enchaînent balles perdues et maladresses au tir. Il faudra 2 temps morts de Sébastien Boutin (à la 4ème et à la 6ème minute) pour enfin les faire réagir par 2 paniers à 3 points consécutifs de Bandet et Boutin et recoller au score sur la fin du quart temps (6 à 8 à la 10ème).
Dès l’entame de la 2° période, les landaises creusent l’écart grâce une zone press qui leur permettra de récolter de nombreux ballons (8/16 à 13ème). Côté GAB, Marie Lebeau par un tir suivi d’un LF, et Luce Bandet sur un tir primé, maintiennent l’espoir desmarmandaises. Malgré toujours autant de maladresses de la part des 2 équipes, rien n’est joué à la mi-temps qui se profile sur le score de 17 à 24.
Malheureusement, dès la reprise les localess seront pénalisées par les fautes et les landaises retrouveront leur adresse derrière la ligne des 6m75. Seule Marie Lebeau arrivera à maintenir son équipe à flot en inscrivant 8 points sur les 10 marqués dans ce acte qui se termine avec un débours de 15 points (27-42 à la 30ème).
Dans les dix dernières minutes, les filles de Boutin rendront une copie à l’image du reste de la rencontre : fébrilité en attaque et maladresse au tir. Voyant que le sort du match était scellé, coach Boutin ouvrira son banc à 3 minutes de la fin pour terminer la rencontre sur le score de 30 à 55.
Même si avec cette nouvelle défaite les gabistes ont manqué l’occasion de mettre à distance un concurrent direct pour le maintien, rien n’est s joué pour la fin de saison. Il n’y a pas de secret : la rigueur et l’intensité doivent être présentes aux entraînements pour se donner les moyens d’aller chercher les quelques points manquants pour se maintenir dans cette poule.
Anne Marie Antoine