La presse

GAB / Puycasquier

NF3 GAB – CARMAUX (Le Républicain)

GAB – VACQUIERS ( Le Républicain )

NF3: Une recrue pour renforcer le secteur intérieur

NF3: PUJOLS / GAB (Le Républicain)

 

 

NF3: GAB – AMOU (Le Républicain)

NF3 : GAB / GRANDFONDS (Le petit Bleu)

NF3: AMOU / GAB

Sports – Nationale 3 (F). Poule B. 17e journée.

Au cours du 1er acte, les «jaune» ne furent pas assez incisives en défense laissant trop souvent cette ‘diablesse’ d’Eva Lafaye percer par trois fois les filets derrière la ligne des 6,25 mètre. Nyssa Gomis et Pauline Lagardère firent fructifier le score pour les Lot-et-Garonnaises mais ce ne fut pas suffisant. Car les protégées de Duthe creusèrent un 1er écart au bout des dix minutes initiales et doublèrent la mise durant le 2e acte pour atteindre la barre des 18 unités de marge avant le changement de côté.

La 3e période fut pauvre en attaque et il fallut attendre le dernier acte pour voir les «Marmandaises» se rebiffer quelque peu, mais il y avait longtemps que les Landaises tenaient leur victoire…

Amou 62 –

Garonne ASPTT 47

QT : 24-15 ; 44-26 ; 53-32.

Arbitres : MM. Cazenave

et Marquevielle.

Pour Amou-Bonnegarde-Nassiet :

L’équipe : Navarro (7), Montero (2), Soors (5), Dedieu (9), Lafaye (14), Molles (4), Peborde (4), Despuyos, Beau (17).

16 fautes personnelles ; pas de joueuse éliminée.

Pour le Garonne ASPTT :

L’équipe : Ruiz (2), Réveillet (2), Gomis (11), Lagardère (10), Caubet (2), Thomas, Bandet (5), Boutin (5), Lebeau (10).

14 fautes personnelles ; pas de joueuse éliminée.

NF3: GAB / TARBES

NF3 : GAB – TARBES : 53-47

Pour le Garonne Asptt Basket :
L’équipe : Ruiz (13), Réveillet (1), Gomis (2), Lagardère (6), Caubet (0), Ghirard (6), Bandet (9), Boutin (3), Vinuales et Lebeau (13).
14 fautes personnelles ; aucune joueuse éliminée.

Pour Tarbes Gespe Bigorre 2 :
L’équipe : Lague Baget (2), Tramont (2), Aidara (9), Alvarez (13), Trasi (12), Beaubrun (9), Le Fourcade et Castaing.
18 fautes personnelles dont une faute antisportive (Alvarez) et une faute technique (Beaubrun) – aucune joueuse éliminée.

Les Gabistes ou comment se faire peur. Alors qu’elles avaient le match en main dès le début de la 4° période (47-32) après 2 triples de Luce Bandet et Marie Boutin, elles déjouèrent pour laisser les bigourdanes revenir à une longueur (48-47 à la 39°) pour finalement s’imposer après un regain de vitalité. Marie Lebeau impose sa présence dès le début de la rencontre et gêne considérablement la défense adverse qui commet des fautes pour arrêter la jeune gabiste. Les locales sont dans leur match, sérieuses et appliquent les consignes de leur mentor. Les visiteuses sont surprises par la rapidité d’exécution de leurs hôtes et commettent faute sur faute pour arrêter la machine locale. Un triple d’Alexia Ruiz permet de faire un premier break (15-7 à la 6°). Morgane Alvarez va imprimer du rythme à son attaque et ses efforts portent ses fruits rapidement et s’avèrent payants car son équipe revient aussitôt sur les talons des marmandaises. Le début du second acte sera plus compliqué pour les filles de Boutin. La zone press imposées par les visiteuses gênent la montée de balle et le manque de rigueur en défense des gabistes mettent les coéquipières de Pauline Lagardère dans la difficulté. C’est le moment que choisi Camille Ghirard pour enfiler 2 triples et donner ainsi un peu de lumière à l’attaque marmandaise d’autant que Luce Bandet profitera du dernier ballon ajuster un tir derrière la ligne des 6.23 m. Mais fidèles à leurs « mauvaises » habitudes, le passage par les vestiaires fera place au retour des maladresses ; trop de lay-up faciles sont laissés en route. Coach Boutin hausse la voix devant le peu de rythme que mettent ses joueuses à développer leurs systèmes. Tout reste approximatif et à elles seules, les gabistes permettent à leurs homologues de revenir à leur hauteur (34-32 à la 26°). Ecoutant leur entraîneur, les « bleu » accélèrent et jouent enfin dans le bon tempo. Tarbes ne peut suivre et c’est avec une avance de 9 unités que les locales vont démarrer la dernière période. Tout leur sourit : 2 triples d’affilée, la défense a haussé son intensité et capte bon nombres de ballons jusqu’à ce que….. la machine se dérègle… Heureusement, la fin est heureuse.

NM2: GAB / VALENCE

GAB-Valence