RF1: Côteaux de Luy / GAB

LE GAB INARRÊTABLE

article Anne Marie ANTOINE

COTEAUX DE LUY  64 / 73 GAB

Pour Côteaux du Luy :
L’équipe : Dutournier, Lassabe (9), Cambon, Desclaux V (12), Darribère (7), Agosti, Lafituque (15), Mirande (9), Hourat (6) et Desclaux E (6).
19 fautes personnelles dont 2 fautes antisportives (Desclaux et Lafituque) ; 1 faute technique banc ; aucune joueuse éliminée.

Pour le GAB :
L’équipe : Jean-Pierre (26), Lebeau (4), Lagardère (16), Vincent, Arizabalaga (5), Bandet (17) et Boutin (5).
24 fautes personnelles ; 1 joueuse éliminée (Lagardère).

Après leur victoire chez le co-leader la semaine dernière, les marmandaises viennent de confirmer à l’extérieur en venant à bout des landaises de Côteaux de Luy grâce à un excellent dernier quart temps alors qu’elles étaient menées de 10 unités. Luce Bandet et Laura Jean-Pierre conduiront leur équipe vers la victoire dans l’ultime période ne tremblant pas derrière la ligne des lancers francs tout comme derrière l’arc des 6.25 m. C’est dire si la solidarité que font preuve les girls du GAB s’avère payante encore une fois. Malmenées par des landaises menées par leur fer de Lance Agnès Lafituque ou encore Valérie Desclaux, les filles du trio Duvergé – Prat et Beaudin ne lâchèrent jamais l’affaire. Mieux, elles retournèrent une situation que peu de personne n’auraient imaginé en terre landaise. Les locales ouvrirent le feu grâce à leur jeu alterné intérieur et extérieur. Les cinq joueuses participent à l’essor du score. Appliquant une défense de zone, elles se font piéger par l’adresse de Luce Bandet qui excelle à mi-distance. Laura Jean-Pierre prendra le relais en 2ème période mais grâce à leur agressivité, les filles des Côteaux de Luy récupèreront nombre de ballons qu’Agnès Lafituque se chargera de convertir. Après les pause, les joueuses de Labeyrie continueront sur leur lancée et conforteront leur avance. Les gabistes feront front mais ne parviendront pas à enrayer l’attaque locale. Il faudra de la rébellion menée en premier lieu par la Capitaine Pauline Lagardère sur un panier primé. Ce sera au tour des marmandaises de bousculer les landaises en panne d’inspiration qui ne trouveront comme parade que de commettre des fautes pour arrêter les visiteuses. Mais les « jaune » ne trembleront pas et montreront que leur état d’esprit aura fait toute la différence durant ces 10 dernières minutes.